Mark Shuttleworth prévoit maintenant de restaurer le conseil communautaire d’Ubuntu

Vendredi dernier, Mark Shuttleworth a fait des commentaires suite à des frictions au sein de la communauté Ubuntu et à l’incertitude sur les rôles. Après y avoir réfléchi pendant le week-end, il a décidé d’aller de l’avant et de travailler au rétablissement du Conseil communautaire Ubuntu.

Un conseil pour disparu

Alors que le Conseil communautaire Ubuntu avait auparavant disparu et que les opinions divergent quant à la motivation des participants, on constate un regain d’intérêt pour la présence du Conseil communautaire. Lorsqu’il fonctionnait il y a quelques années, le Conseil communautaire constituait le principal organe de gouvernance communautaire pour le projet Ubuntu. Historiquement, les membres étaient nommés par Mark Shuttleworth et approuvés par les membres d’Ubuntu. Ils se réunissaient toutes les deux semaines au sein du CRI pour discuter et agir sur les questions.

Une remise en place à deux

Mark Shuttleworth a annoncé aujourd’hui qu’en coopération avec Walter Lapchynski, membre d’Ubuntu (et ancien membre du Conseil communautaire), ils travaillent à la restauration du Conseil communautaire. Mark a écrit :

« Après l’avoir examiné pendant le week-end, avec l’offre d’@wxl d’aider à faire fonctionner le processus, lançons un appel à candidatures pour le CC. Si les gens pouvaient adresser ces nominations à @wxl pendant le reste du mois de septembre, je réviserai et présenterai la liste restreinte comme d’habitude au cours de la deuxième semaine d’octobre, ce qui signifie que nous pourrions mettre en place un nouveau CC d’ici la mi-octobre.

Ce qui serait formidable.

Merci de me rappeler @wxl que cela vaut la peine d’avoir le groupe en place même s’il n’est pas particulièrement actif, c’est une bonne occasion pour ceux qui veulent faire avancer les choses de le faire. Il y a beaucoup de bon travail qui est fait, et ce serait bien pour les gens d’avoir le CC en place pour soutenir cela.

Encore une fois, je vous prie de m’excuser d’avoir raté la balle. »